Remerciements & remaniements

Publié le 1 octobre 2015 dans Le mot du pasteur, Les articles du bulletin

Entre les travaux, le déménagement, une convention missionnaire sur 3 week-ends, et la rentrée des classes, le mois passé fut un tourbillon d’activités et de changements pour notre assemblée. Nous tenons à remercier chaque membre pour son implication, sa persévérance, ses prières et ses efforts qui ont permis d’expérimenter la vie de Christ et l’unité de l’Esprit dans son église.

Dans ce chapitre suivant, nous voulons continuer à « marcher d’un même pas » et glorifier Dieu en toute chose. Voici quelques idées et principes qui nous ont été apportés par les orateurs de la convention missionnaire et que nous estimons utiles à rappeler.

Une fois arrivés, le mot d’ordre, c’est : allez.

Ce nouveau bâtiment n’est pas une fin en soi. Nous voulons rappeler ensemble que le local n’est qu’un outil pour servir à la propagation de l’Évangile. Une vraie vie d’église dépasse largement les murs d’un bâtiment ou une réunion de dimanche.

Dans cette perspective, nous pouvons particulièrement prier ce mois-ci pour l’équipe de notre assemblée qui partira en Côte d’Ivoire. Du 17 au 28, plusieurs de notre assemblée rejoindront une équipe de l’église de Pontault-Combault pour aller à Wolo, dans le nord de la Côte d’Ivoire, travailler aux côtés de Benjamin Short dans la vision d’atteindre le peuple Dioula avec l’Évangile.

L’importance de l’accueil

Désormais, nous intégrons dans le culte du dimanche un moment d’accueil, de partage et de communion fraternelle. Nous estimons qu’un tel moment fait tout autant partie de l’expression de notre foi chrétienne et de notre culte que le chant ou l’écoute de la Parole. Plus on est nombreux dans l’église, plus il devient important de trouver des occasions et des espaces pour se saluer, se connaître, s’encourager… Alors, rendez-vous dimanche, comme d’hab, à 10h !

S’ouvrir au changement

L’arrivée dans le nouveau local va certainement demander un temps d’ajustement et nécessiter quelques changements dans notre fonctionnement. Mais nous croyons que c’est un moment propice pour s’ouvrir au changement pour que notre église soit mieux organisée et plus accueillante afin d’avoir un plus grand impact sur notre ville et notre région. Les équipes des différents ministères (accueil, sono, ménage, musique, écoles de dimanche, etc) sont actuellement en réflexion pour savoir quel remaniements mettre en place pour mieux servir toute l’assemblée.

A ce sujet, nous avons remis aux enfants une charte de bonnes habitudes pour bien vivre les changements dans ce nouveau local. Nous souhaitons partager ces quelques consignes également à tous les adultes de l’assemblée. Pour bien démarrer dans le nouveau bâtiment, prenons dès à présent de bonnes habitudes pour montrer du respect envers Dieu et user d’amour envers les autres :

  • En respectant les horaires définis.
  • En prenant soin de nos enfants en les faisant asseoir à côté de nous pour veiller à ce qu’ils ne perturbent pas par du bruit ou des pleurs intempestifs le déroulement du culte.
  • En veillant à ce que nos enfants ne courent pas dans les salles ; ils peuvent le faire à l’extérieur, dans la cour de l’EBTM.
  • En vérifiant que nos enfants ne sont pas sans surveillance coté route.
  • L’estrade est interdite au public. Seules les personnes faisant partie de l’équipe musique ou sono sont autorisées à toucher les instruments de musique ou le matériel de sono. Veillons en particulier à nos enfants dans ce domaine.
  • En respectant la spécificité de chaque salle et en veillant à ce que nos enfants le fassent aussi.
    L’étage est seulement accessible aux responsables et aux enfants accompagnés de leurs moniteurs pendant les temps d’école du dimanche.
  • La cuisine est interdite à toute personne qui n’a rien à y faire.
    En respectant la propreté de la salle de culte (papier de bonbons, mouchoir en papier…), et en veillant à ce que nos enfants le fassent aussi.

Dans tout ça, nous voulons remercier Dieu pour sa bonté envers son Église et nous voulons croire qu’il y a encore de grandes bénédictions en réserve pour nous.