Ave Jésus, Fils de Maria

Publié le 29 décembre 2007 dans Chants, La vie de l'église

Ecoutez un chant de Noël, sur l’air connu de « Avé Maria », mais cette fois-ci avec des paroles qui glorifient non pas la mère, mais le Fils qu’elle a enfanté qui seul mérite nos chants et nos louanges.

« Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut… » Luc 1.32

Fils de Marie, O divin Roi
Dans cette étrange hôtellerie
Nous nous prosternons devant toi.
Le cœur plein de mélancolie.
Pourtant dans la Paix tu reposes
De l’amour de Dieu environné,
Et tu transformes toutes choses
Par ton sourire de nouveau-né,

Oh ! Fils de l’homme, déjà  nous voyons
Dans cette étable misérable
L’ombre effrayante de la croix
Où ta chair doit être meurtrie
Sous la morsure des épines
Un jour saignera ce beau front,
Ces pieds charmants, ces mains divines
D’horribles clous le perceront,

Bien-aimé Fils de Dieu,
Nous te contemplons
Ici  ton amour encor voilé
Prépare à tous un plein pardon
La justice et l’amour de Dieu vont s’embrasser
Et c’est pour expier nos forfaits
Qu’il te faudra mourir ainsi !
Agneau de Dieu sainte victime
Voilà où t’ont mené nos crimes
Bien-aimé Fils de Dieu !