En ce qui concerne la vaccination et le passe sanitaire

Publié le 7 septembre 2021 dans La vie de l'église, Le mot du pasteur

Rappel :
La loi n’oblige pas les églises à demander un passe sanitaire pour leurs rencontres. Usez de cette liberté. La vocation de l’église est d’accueillir toute personne qu’elle que soit sa santé, ses opinions, pour lui présenter l’amour de Christ en parole et en acte, et de maintenir notre unité en Christ.

A l’EBTM, nous recommandons :

De nous accueillir les uns les autres et de ne pas critiquer les opinions – Romains 14.1

Pour des questions que la Bible ne tranche pas clairement, les gens peuvent arriver à des opinions différentes selon une multitude de facteurs et de raisons personnelles. De ce fait, ne cherchez pas à polémiquer ou à influencer votre entourage autrement que par votre exemple, et sauf si on vous demande votre avis.

De chercher à plaire à Dieu – Romains 14.7
« En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même ». Faisons nos choix (vaccination ou non) en conscience et pour plaire au Seigneur.

De ne pas juger ou mépriser son frère – Romains 14.3, 13
Chacun doit agir selon sa conscience, sa conviction. Notre devoir est de nous aimer les uns les autres. Certains sont faibles d’autres forts, laissons Dieu faire son œuvre dans les coeurs, c’est le Seigneur qui nous juge.

De ne pas se tromper de combat – Romains 14.17
Le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire (la vaccination et le passe sanitaire) mais la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit. Faites-vous une opinion, agissez en conséquence et passez à autre chose. Notre combat est pour l’Évangile pour que le monde connaisse Christ et le suive.

De respecter la loi – Romains 14.18
La loi nous contraint de toute sorte de manière, elle nous oblige ou nous interdit (port du masque, présentation d’un passe sanitaire…). Nous y sommes soumis tant qu’elle ne nous empêche pas de suivre Christ. De sorte que nous soyons agréables à Dieu et approuvés des hommes.

D’accepter joyeusement et courageusement les conséquences de votre choix – Romains 14.4
Si le fait d’être vacciné ou de ne pas être vacciné conduit à des effets indésirables, supportez-les de bon coeur, porté par la grâce de Dieu et l’amour des frères. Le Seigneur a promis de garder et d’affermir ses enfants.

Et tous rendez grâces à Dieu. – Romains 14.6

Le Conseil de l’EBTM