Faire des disciples à notre époque

Publié le 13 février 2019 dans Les articles du bulletin

Voici un résumé en trois points d’une conférence que Tim Keller a donnée avec des conseils pour atteindre les personnes de notre époque (de plus en plus séculière) pour en faire des disciples.

I. Privilégier les relations personnelles
Keller dit que les non-croyants sont de moins en moins enclins à fréquenter nos réunions d’église, même lorsque celles-ci sont conduites avec qualité et excellence. Par contre, les non-croyants sont ouverts aux conversations dans le cadre de véritables relations personnelles.

La plus grande barrière, dit-il, est que la plupart des chrétiens ont peur de s’engager dans ces conversations car ils ne savent pas comment parler des sujets difficiles. Les responsables d’église doivent donc se concentrer à former des chrétiens à réfléchir et à répondre aux questions clés de notre époque dans la vie de tous les jours.

II. Souvenez-vous des échos de Dieu
S’appuyant sur le travail de N.T. Wright et de C.S. Lewis, Keller rappelle que nous partageons tous (personnes religieuses que non-religieuses) des terrains d’entente. Pour décrire ce terrain d’entente, il parle « des échos de Dieu », que même les athées reconnaîtront.

Echo 1 : la passion pour la justice
Nous nous soucions tous de cela, mais pour les personnes véritablement non-croyantes, il n’existe pas de fondement ultime de la justice.

Echo 2 : la recherche de la joie
C’est C.S. Lewis qui a fait remarquer avec éloquence que notre recherche d’une joie suprême et durable dans ce monde indique un autre monde.

Echo 3 : l’envie d’être aimé
Nous aspirons tous à des relations dans lesquelles nous sommes connus et aimés. Cet écho renvoie directement aux grandes vérités chrétiennes.

Echo 4 : Vanité et poursuite du vent. Bien que beaucoup l’ignorent, nous avons tous peur de la mort et de la perte de sens dans nos vies. L’Évangile répond de manière unique à ces questions.

III. Nous devons former les chrétiens aux croyances qui sont contre-culturelles
La quête individuelle d’auto-réalisation et d’épanouissement est la valeur fondamentale de notre culture occidentale. Keller s’appuie sur les travaux du philosophe Charles Taylor pour souligner qu’il s’agit d’une impulsion païenne qui nie l’ordre créé.

Mais selon la vision chrétienne, nous avons été créés pour connaître Dieu et pour trouver le sens de notre existence en référence à lui. Les individus n’ont pas été conçus pour être le centre – et pourtant, c’est la vérité de base qui désormais oriente toute la pensée de notre société. En réalité, la vie n’est pas ce que nous voulons, pensons ou ressentons – c’est Dieu qui est le centre.

Keller dit que cette vision humaniste nous bombarde 24h/24, 7j/7; et que nous devons former des disciples à penser différemment. Cependant, la plupart des responsables d’église ne se rendent pas compte du creusage qui se passe sous la surface dans l’esprit des chrétiens de tous les jours. C’est un travail de sape qui détruit la foi avec des résultats désastreux dont nous ne mesurons pas encore l’ampleur.

S’appuyant sur l’exemple de Jésus envers ses disciples dans le sermon sur la montagne (Matthieu 5), Keller propose que les responsables d’église devraient enseigner aux chrétiens à réfléchir de manière critique face aux messages qu’ils entendent au quotidien. Nous devrions enseigner régulièrement d’après cette formule :

«Vous avez entendu dire, (point de vue du monde), mais Jésus nous dit (point de vue biblique).»

Vous avez entendu dire: concentrez-vous sur vos envies, mais Jésus nous a dit que nous devons nous concentrer sur Dieu et sur les autres.

Vous avez entendu dire que la vie consiste à obtenir ce que vous voulez pour vous-même, mais Jésus a dit que la vie consiste à savoir ce que Dieu veut pour vous et à le suivre.

Vous avez entendu dire que nous pouvons poursuivre les plaisirs du sexe tant que nous ne faisons pas de mal aux autres, mais Jésus nous dit que Dieu nous a créés et nous a donné des limites importantes et bénéfiques pour nos relations sexuelles.

Ainsi, nous devons souvent opposer ce que nos leaders culturels disent à ce que Jésus a dit. Cela aura un impact important sur la manière dont nous enseignons et prêchons dans nos églises. ¤

Source: https://discipleship.org/bobbys-blog/tim-kellers-wisdom-on-disciple-making/

Une initiative audacieuse

Publié le 14 mars 2018 dans Les articles du bulletin

Selon David Powlison, une église qui apprend à prier bibliquement est une église qui prend une initiative audacieuse pour devenir une communauté de gens qui se conseillent et s’édifient mutuellement. Il suggère que notre façon de prier aura un rôle important dans la sanctification et la transformation que Dieu veut opérer dans la vie de ses enfants.

La prière biblique met l’emphase sur trois choses : (la suite…)

La prière : est-ce que vous ramez ?

Publié le 15 février 2018 dans Les articles du bulletin

Pour stimuler notre vie de prière et notre projet de 1000h de prière, voici un extrait du livre de Tim Keller sur la prière.

J’utilise souvent cette métaphore pour demander aux chrétiens d’évaluer leur vie de prière.

Imaginez que votre âme soit un bateau, avec des rames et une voile. Avec cette image en tête, posez-vous quatre questions : (la suite…)

Questions pour 2018

Publié le 4 janvier 2018 dans Les articles du bulletin

Voici quelques questions qui peuvent nous aider à aborder cette nouvelle année.

  • Quelle chose pourriez-vous faire cette année pour augmenter votre joie en Dieu ?
  • Dans quelle discipline spirituelle voulez-vous progresser cette année, et que ferez-vous à ce sujet ?
  • Qu’est-ce qui vous fait gaspiller le plus de temps dans votre vie, et que ferez-vous à ce sujet cette année ?
  • Pour le salut de quelle personne pourriez-vous prier plus ardemment cette année ?
  • Quelle chose pourriez-vous faire pour améliorer votre vie de prière cette année ?
  • Quelle chose ferez-vous cette année qui comptera le plus dans 10 ans ? Dans l’éternité ?
  • Quelle est la décision la plus importante que vous devez prendre cette année ?
  • Quel domaine de votre vie a le plus besoin d’être simplifié, et comment pouvez-vous simplifier ce domaine ?
  • Quel est le besoin le plus important auquel vous aimeriez répondre cette année ?
  • Quelle habitude aimeriez-vous établir cette année ?
  • Qui voulez-vous vraiment encourager cette année ?
  • Quelle est la chose que vous pourriez faire cette année pour enrichir l’héritage spirituel que vous laisserez à vos enfants et à vos petits-enfants ?
  • Quelle est la chose que vous regrettez le plus de l’année dernière, et que ferez-vous à ce sujet cette année ?
  • Quelle bénédiction de Dieu voulez-vous chercher le plus sérieusement cette année ?
  • Dans quel domaine de votre vie avez-vous le plus besoin de croissance, et que ferez-vous à ce sujet cette année ?
  • Quelle doctrine biblique voulez-vous mieux comprendre cette année, et que ferez-vous à ce sujet ?
  • Si ceux qui vous connaissent le mieux vous donnaient un conseil, que diraient-ils ? Auraient-ils raison ? Que ferez-vous à ce sujet ?
  • Dans quel domaine de votre vie avez-vous le plus besoin de changement, et que ferez-vous à ce sujet cette année ?
  • Dans quel domaine faut-il continuer sans se lasser en faisant preuve de patience ?
  • Quelle promesse de Dieu vous soutient particulièrement cette année ?

Feuille, de Niggle

Publié le 20 septembre 2017 dans Les articles du bulletin

J.R.R. Tolkien, l’auteur du célèbre saga Le Seigneur des Anneaux, a publié une petite histoire intitulée Feuille, de Niggle qui peut nous aider à saisir la vision chrétienne du travail, malgré un monde déchu et un contexte professionnel parfois décourageant et fatigant.

Niggle est un peintre qui (la suite…)

Page suivante »